#3 CheerDossier – Equipe de France de Cheerleading : rêve ou réalité

On ne va pas vous le cacher, on est fan de Cheerleading (super étonnant, franchement, on ne savait pas !) et lorsque la FFFA a annoncé que cette année, on aurait le droit à une « Equipe de France de Cheerleading », bah ouais, on ne se sentait plus ! On avait envie de leur faire des bisous, de jeter des confettis chez nous et d’aller le dire à tout le monde dans la rue alors qu’ils n’en avaient rien à faire.

Exactement nous ! 

Là, notre niveau de joie était à peu près à +1000 !

Les choses avancent et là on est le 26 octobre : FFFA annonce les sportifs qui ont réussi les Tryouts et qui font parti de cette fameuse « Team France », le rêve de tout cheerleader. Bon, là notre niveau de joie était un peu plus mitigé parce que oui, c’était 50% Tigers de Bordeaux et 50% Cheer Excess de Charenton-le-Pont (et 1% Wolves Toulouse Cheer et oui, ça fait 101% mais on n’a jamais aimé les maths) et qu’il y a sûrement pleins de talents du cheer en France autre part que dans ces 2 équipes. Cependant, après réflexion, on s’est dit que c’est quelque chose qui coûte cher, qui demande du temps et que comme les pôles étaient à Bordeaux et Paris, ce n’était pas trop étonnant et que ça nous allait quand même (ouais, on sait accepter quand on a tort). C’est vrai quoi, c’est la première année de cette Team France et l’effort est là, du coup, on a arrêté de vouloir voir trop grand et s’est dit « on va attendre et on verra bien, si ça se trouve, ça va donner un truc super ».

Niveau de joie à +900 ! On a perdu 100 en route, mais +900 c’est hyper bien, c’est comme quand tu manges une raclette.

Bon, on a attendu et là on est au mois de janvier et on a 0 nouvelle de cette Team France de Cheerleading. On a juste vu passer un site au mois de décembre pour donner de l’argent pour permettre à l’équipe de France de partir à Orlando pour représenter la France à ICU. Une collecte de money money organisé par les Tigers Cheerleaders de Bordeaux. Et c’est là qu’on a commencé à ne plus rien comprendre. Du coup, bah on a mis nos lunettes de soleil, pris nos jumelles préférées et on est parti en espionnage.

Non d’un gadget ! 

Et comme dirait notre ami Inspecteur Gadget : « ça va pas ouh ouh ! » (« Eh là qui va là Inspecteur Gadget Eh la ça va pas Ouh ouh » chantez avec nous !)

Il nous a pas fallu longtemps pour comprendre que la liste annoncée par FFFA concernant les athlètes de l’équipe de France n’était plus d’actualité depuis déjà pas mal de temps. En effet, Cheer Excess s’est retiré du projet. Le club des Cheer Excess représente la France depuis tellement longtemps qu’on a trouvé ça surprenant et un peu dommage.

15 personnes, c’est bien ça !

Du coup, notre question c’est « mais qui remplace Cheer Excess alors ? » Parce qu’on parle quand même de 15 personnes, faut pas déconner. On avait plusieurs options :

  • La team va aller à ICU avec 16 personnes : pourquoi pas, c’est pas la quantité qui compte mais la qualité.
  • La FFFA a rappelé les personnes qui ont passé les tryouts et qui étaient les suivants sur la liste : solution qu’on trouvait la plus logique même si elle n’est pas simple à gérer.
  • La FFFA organise une deuxième session de tryouts afin de recruter 15 nouvelles personnes
  • Le projet est tombé à l’eau : vu qu’on avait 0 nouvelle, ça aurait pu être possible mais vu qu’il y a une collecte d’argent, ce n’est pas ça
  • Pour rester une vraie équipe de France, il n’y a pas vraiment d’autres solutions.

Alors, il paraitrait que la FFFA n’ait choisit aucune de ses solutions… MAIS que l’équipe soit constituée aujourd’hui presque essentiellement de membres des Tigers ? Est-ce vrai ? Si c’est le cas, nous ne sommes pas sûr que cette équipe de France respecte l’égalité des chances …

Qu’en penses-tu Patrick ? 

On vous laisse essayer de deviner notre niveau de joie à ce niveau-là : on est sur un bon -1000 !

Alors FFFA, on aimerait savoir si c’est une vraie équipe de France ? Pourquoi est-ce que les deux meilleures équipe Elite ne sont pas représentées dans cette Equipe de France ? Si les personnes sélectionnées maintenant étaient toutes aux tryouts ? Quels étaient les vrais critères pour pouvoir participer ? Est-ce que toutes les personnes étaient soumises aux mêmes critères ? Pourriez-vous nous donner la liste actualisée des sélectionnés ? Pourriez-vous partager avec nous des photos/ moments des trainings au moins ? Vous le faîtes bien avec le Foot Us …. Bref, est-ce que vous pourriez communiquer sur cette « équipe de France de Cheerleading » et arrêter de la cacher ?

Et croyez-nous, on a limité le nombre de questions… on en a pleins d’autres ! 

Honnêtement, on pensait qu’il n’y avait pas d’infos pour garder la surprise au début. On était tellement contentes que la France ait enfin son équipe de France de Cheerleading. Maintenant, tout ça a plus l’air d’être un gros bordel, on a ZERO information et vous ne mentez pas mais vous ne dites pas vraiment la vérité non plus. Bref, ça nous pose un problème éthique de donner de l’argent pour un projet, où on ne comprend rien. Ça pose aussi un problème éthique pour toutes les personnes qui avaient fait les tryouts, qui n’avaient pas été sélectionné et à qui on a fait rêver un accès à l’équipe de France, un peu dans le vent, il faut le dire. Le problème éthique se pose aussi concernant l’accès aux tryouts, qui n’a pas l’air d’avoir été soumis aux mêmes règles pour tout le monde.

Même Maître Yoda dèçu est ! 

Alors l’objectif de cet article n’est PAS de jeter des pierres sur les sportifs qui iront représenter la France, ils n’y sont pour rien, laissez-les vivre leur rêve. Même si l’organisation laisse à désirer, on ne peut pas remettre en cause l’investissement des sportifs, qui sont sûrement à 150% actuellement pour représenter la France. On leur souhaite de bons moments de training, d’être bien focus et de HIT, HIT et encore HIT leur routine. On voudrait juste des explications de la part de la « Fédération ».

Le Cheer c’est trop beau en vrai ! Pardon, ou en étions-nous? Ah oui ! 

Très honnêtement, on ne se sait pas trop comment une fédération qui agit de la sorte peut porter un sport vers le haut. On a l’impression que toutes les décisions qui sont prises vont à l’encontre du développement du Cheerleading en France. C’est sans parler de la nouvelle règle obligeant les clubs en Elite à avoir un minimum de jeunes, qui est sortie en début de saison, sans même laisser le temps aux clubs de se retourner. Il aurait fallu l’annoncer et laisser 2 ans aux teams pour s’organiser parce que oui, FFFA, gérer un gros projet, ça demande de l’organisation et une bonne organisation ça demande du temps et on ne peut pas improviser sur un coup de tête en espérant que ça va aller. C’est comme gérer une équipe de France, ça demande de la réflexion. Attention, on ne dit pas que c’est simple, ni même que la « Fédération » n’a pas le droit de faire des erreurs mais à un moment, il faut aussi savoir apprendre de ses erreurs. En tout cas, on espère que les équipes Elite vont toutes remplir les conditions de cette nouvelle règle et qu’on vous retrouvera tous aux qualifs et/ou en finale 😊

Bisous à toutes les cheer teams de France <3 

Et parce qu’on n’est pas méchantes, on vous laisse le lien vers la cagnotte parce que malgré tout, on rêve tous que ce projet aboutisse et qu’il soit à la hauteur de nos espérances (et surtout parce que les athlètes et leur parents n’y sont pour rien) : https://www.okpal.com/l-equipe-de-france-de-cheerleading-au-championna

& nous, on sera ravies de soutenir le projet quand celui-ci aura été défini pour de vrai.

6 Thoughts

  1. Avant de réaliser un article accusateur au possible, il serait préférable de mener une réelle enquête et de poser les questions aux bonnes personnes. Il vous manque indéniablement des informations permettant de comprendre la réalité des faits.

    A bon entendeur,

    Une athlète de la Team France

    1. Bonjour,

      Vous seriez étonnés du nombre de rumeurs qui courent autour de cette équipe de France et du nombre de choses qu’on aurait encore pu ajouter dans l’article mais qu’on a pas mis, parce qu’il n’y a absolument pas de preuves. Cet article, c’est notre ressenti de la situation et avant d’être accusateur, il est surtout rempli de nos incompréhensions causées elles-même par un manque cruel de communication de la part de la FFFA.

      On est d’accord que la Fédération est en mouvement cette année mais ça ne les a pas empêché de poster les informations concernant le foot us donc…

      On sait juste qu’apparemment un groupe privé avait été créé avant le cheer camp de cet été concernant l’équipe de France, pour un nombre très limité d’athlètes. Certains ont donc pu bosser dès juillet. Vous m’expliquez en quoi c’est juste?
      Ensuite, il y avait des critères de sélections, qui ont été « oubliés » pour certains mais pas pour d’autres, en quoi c’est juste?
      Et on souhaiterait une explication sur l’intérêt de leur règle concernant les Team Elite et pourquoi mettre ça en vigueur une fois la saison commencée.

  2. Et vous ne parlez pas de la fille de l’entraîneur principal de la team France qui fait également partie du groupe sélectionné.
    Légitime ou pas ???

    1. Si elle a le level pour faire partie de l’équipe, ça ne me choque pas. Après, je ne connais pas sa fille, donc je ne suis personne pour juger ça. Je suppose que sa fille a fait du Elite les années précédentes chez Tigers par contre, ce qui pourrait justifier le choix 🙂

      1. Mais il est exact que les critères de sélection, fixés au départ, non pas été suivi.
        « Seuls les athlètes de niveau 3 minimum auront accès à la sélection (sélection via les clubs de niveau ELITE / N3) »
        Quand on regarde la liste, il y a des gens de club N2.
        Tous les clubs de N2 ont ils été averti que leurs athlètes pouvaient participer aux sélections ?

      2. oui, ça rejoint nos questions et ce qu’on leur reproche un peu. Du moins, on aimerait comprendre leurs décisions mais on y arrive pas 🙁

Laisser un commentaire