#15 Compétition – Future Cheer : BRINGS IT ON 2018 ! Un week-end de compétition placé sous le signe du sport et de la magie !

timer  Temps de lecture : 04 min / Avec l’interview : 10 min


Du 24 au 25 Mars 2018, des cheerleaders venant d’Angleterre, de France et d’autres pays d’Europe se sont retrouvés tout proche de Disneyland Paris pour une compétition aussi sportive que magique ! Pour les athlètes qui ont eu la chance d’être sélectionnés pour la pré-parade Disney, c’est aussi un week-end rempli de souvenirs merveilleux et exceptionnels. Dans cet article, nous iront à la rencontre des deux équipes : Phoenix Girls & Centaures de Grenoble

Future Cheer est l’organisateur de cet événement à l’américaine qui en fait rêver plus d’un. Leur professionnalisme et l’ambiance de la compétition sont des qualités qu’on leur vente souvent. Si vous voulez vous renseigner sur la compétition, n’hésitez pas à visiter notre page : FUTURE CHEER.

L’aventure des Centaures Cheerleaders 

L’équipe des Centaures Cheerleaders de Grenoble a participé pour la 1ère fois à cette compétition. Alix et Nathan, coachs au sein du club des Centaures de Grenoble, ont donc amené leur équipe Senior White Queens et leur Group Stunt Blue Angels à la conquête de Disneyland Paris. La volonté première de cette équipe était de participer à une compétition internationale mais aussi d’apporter un peu de magie à cette équipe composée de beaucoup d’athlètes qui vivent leur dernière saison. Du coup, quoi de mieux que le cadre féerique de Disney ? 

Photos : Antoine Buche //  Facebook 

______________________

Leur 1er passage était en Senior Level 3 et l’équipe française est arrivée à la 3ème place. Malgré beaucoup de rebondissements pendant la saison, l’équipe, composée de beaucoup de nouvelles, a réussi à faire une bonne routine ! Leurs coachs sont très fiers de ce classement compte tenu du niveau de la concurrence. Ils gardent surtout en mémoire la détermination et l’âme de guerrière de leurs cheerleaders qui n’ont rien lâché.

Leur 2ème passage était en Group Stunt Senior Level 3 et les cheerleaders ont réussi à atteindre la 6ème place ! Les répétitions pour la pré-parade pendant 1h30 dans l’après-midi ont pas mal fatigué les sportives mais ça ne les a pas empêché de tout donner. Elles ont présenté une routine propre et se sont amusées sur le praticable.

L’aventure des Phoenix Girls

L’équipe des Phoenix Girls a foulé le praticable de Future Cheer pour la 2ème fois. Elle avait été une des premières équipes françaises à y participer quand la compétition a vécu sa première édition en 2014. Lucie et Camille, coachs et athlètes de l’équipe, ont décidé d’y retourner pour profiter encore une fois de la magie du week-end à Disneyland Paris, de l’opportunité de la pré-parade et pour rencontrer des équipes européennes.

Photos : Phoenix Girls
Uniforme :
  Dazzle Athletics

______________________

Pour leur retour, l’équipe des Phoenix Girls Red Stars s’est présentée en Senior Level 3 et a fini à la 4ème place. L’ampleur de la compétition a stressé quelques-unes des sportives mais malgré une routine difficile, les commentaires étaient positifs dans l’ensemble. 

La pré-parade : ce rêve merveilleux !

Si pour beaucoup, défiler juste avant Mickey, Minnie et ses amis tient du rêve, ce n’est pas le cas pour nos deux équipes de Cheerleaders françaises qui ont réussi à passer les sélections avec brio ! Et pourtant, ce n’est pas si simple ! Il faut faire plusieurs vidéos en amont pour prouver que l’équipe connait parfaitement la chorégraphie ! 

Le dimanche, nos deux équipes françaises ont donc défilé devant les milliers de  « guests » présents sur le parc. Il est important de préciser que cette année, et pour la 1ère fois, c’est une équipe française qui a ouvert la pré-parade ! Les Centaures ont eu cet honneur et c’est un réel plaisir de voir une équipe française mise sur le devant de la scène.

Photos : Phoenix Girls & Antoine Buche //  Facebook 

BONUS : Interview complète des Phoenix Girls & Centaures de Grenoble 

  • Pourquoi avoir fait le choix de participer à Future Cheer ?

CENTAURES CHEERLEADERS : Il y avait plusieurs raisons pour lesquelles nous voulions emmener notre équipe à cette compétition : tout d’abord le choix de participer à une compétition internationale avec les qualités d’organisation que je connaissais de Future Cheer (en tant qu’entraineur, j’avais déjà expérimenté leurs compétitions et en ai gardé un excellent souvenir de par leur professionnalisme et l’ambiance) qui a l’avantage d’être sur le territoire français ; mais aussi la volonté d’apporter un peu de magie à cette équipe dont beaucoup vont vivre leur dernière saison. Pendant longtemps, les Centaures n’ont participé qu’aux compétitions de la FFFA, et pour finir leur aventure du cheerleading, quoi de mieux que de vivre l’expérience internationale dans le contexte féerique de Disney, avec la possibilité de défiler dans la pré-parade !

Pourtant le choix n’a pas été facile à faire, quand nous avons appris en septembre que notre date de qualifications au championnat FFFA se déroulait le même week-end. Nous avons demandé une dérogation à la commission Cheer, se proposant même d’organiser la qualification de la zone C en contrepartie, mais cela nous a été refusé. Nous avons alors fait le choix de faire voter nos athlètes, qui ont très majoritairement choisi Brings it on to Paris.

PHOENIX GIRLS : Pour la magie du week-end à Disneyland Paris, l’opportunité de la pré-parade et rencontrer des équipes européennes.

  • Comment s’est déroulée votre routine ?

CENTAURES CHEERLEADERS : La routine s’est plutôt bien déroulée. La préparation de la compétition a été jalonnée de blessures, graves pour certaines, de modifications importantes, d’absences, et nous, coaches, avons du composer avec cela, en prenant en compte le découragement de l’équipe par moment. De plus, notre effectif de 29 était constitué de plus de la moitié de cheerleaders ayant débuté en septembre seulement. Nous avons pu compter sur l’orgueil de ces sportives qui ont voulu dépasser leurs limites, et faire de cette compétition une belle aventure. Sur le mat, l’équipe dans son intégralité s’est très bien comportée, et toutes les athlètes ont montré leur attitude de guerrière. Ce qui fait que malgré quelques chutes et bobbles, nous sommes très fiers de ce qu’elles ont présenté. Les deux premières places n’étaient pas atteignables compte tenu du niveau de nos concurrentes anglaises et luxembourgeoises, et même sans nos déductions nous n’aurions pas pu avoir un meilleur classement.

Le group stunt, c’était la cerise sur le gâteau, prendre du fun pour un groupe qui travaille ensemble depuis l’année dernière, tester des nouveaux éléments. Malheureusement, il était tard (19h), il y avait eu la pression de la routine à 13h, puis la préparation de la pré-parade pendant 1h30 en début d’après-midi et le stress de voir passer des group stunt de bien meilleur niveau avant elles. Elles ont néanmoins présenté un travail propre avec peu d’erreurs et terminent 6ème/8.

PHOENIX GIRLS : Très difficile pour nous, ayant un groupe composé de beaucoup de nouvelles, le stress a pris le dessus. Des ratés, mais finalement de très bons commentaires sur l’ensemble de notre routine.

  • Dans quel état d’esprit étaient les filles avant leur(s) passage(s) ?

CENTAURES CHEERLEADERS : Il y avait quand même de la pression, l’envie de bien faire, et puis quand on passe 1er dans sa catégorie, on sait que l’on va être la « notation de référence » pour les groupes suivants. De plus, elles n’ont pas l’habitude de pratiquer sur un praticable à neuf bandes, et il a fallu s’organiser pour ne pas se perdre sur le mat ! Néanmoins, avec un warm up qui s’était bien passé, il y avait une belle émulation positive, une envie de profiter du moment, de se faire plaisir, de montrer de quoi elles étaient capables, une meilleure confiance qu’aux entraînements. Et ça a payé, elles étaient vraiment belles !

PHOENIX GIRLS : Le warm up à été correct, et les filles étaient excitées de monter sur le praticable, mais voyant aussi l’ampleur de la compétition (pour beaucoup leur première) ont été envahies de stress.

  • Qu’avez-vous pensé de la compétition ?

CENTAURES CHEERLEADERS : Du point de vue de l’entraineur, c’est une compétition bien organisée, avec un beau praticable, un éclairage impressionnant, on reçoit la notation par mail dans la journée avec des vidéos qui expliquent les déductions ce qui est top, le détail des autres équipes également qui permet de situer ses points forts et les axes d’amélioration. C’est clair, transparent. Les organisateurs sont disponibles et très agréables, le speaker savait mettre de l’ambiance. La seule chose qui manque, ce sont des équipes de niveau 4 et plus, pour plus de spectacle. C’est une compétition avec de nombreuses équipes youth et junior, dans des niveaux 1, 2 et 3. Ça permet de prendre de l’expérience face à des juges extraordinaires, mais pas d’en prendre plein les yeux avec du haut niveau.

PHOENIX GIRLS : Au TOP, une super ambiance, super accueil, de très belles équipes. AMAZING !

  • Qu’est-ce que ça fait de se dire que son équipe a participé à la pré-parade Disney ?

CENTAURES CHEERLEADERS : C’est une vraie fierté. Apprendre et filmer cette chorégraphie dans les conditions voulues par Disney Performing Arts nous a pris du temps, mais ça en valait la peine. Et pour la 1ère fois depuis que Future Cheer s’associe à Disney pour cette annuelle pré-parade, c’est une équipe française qui a été choisie pour en faire l’ouverture ! Nathan et moi avons explosé de joie quand nous avons vu nos Centaures au 1er rang. C’était une belle surprise (elles avaient gardé le secret quand elles l’ont appris), et leurs sourires, leur attitude, leur bonheur étaient vraiment communicatifs. Elles ont en plus été félicitées par les organisateurs, une fierté supplémentaire pour terminer un week-end magique.

PHOENIX GIRLS : Une CHANCE inouïe, et tellement de fierté pour les coaches de voir leurs athlètes sourire jusqu’aux oreilles malgré la difficulté de faire 750m en dansant.

Laisser un commentaire